gonioscope, examen de l'angle irido-cornéen

Gonioscopie : examen de l’angle irido-cornéen

La gonioscopie est réalisée au cours de l’examen oculaire pour évaluer le système de drainage interne de l’œil, également appelé angle de la chambre antérieure. L' »angle » est l’endroit où la cornée et l’iris se rencontrent. C’est l’endroit où le liquide contenu dans l’œil (l’humeur aqueuse) s’écoule hors de l’œil et dans le système veineux.

Dans des circonstances normales, l’angle ne peut être vu à l’examen. Un prisme spécial pour lentilles de contact placé à la surface de l’œil permet de visualiser l’angle et le système de drainage.

Pourquoi est-ce nécessaire ?

La pression à l’intérieur de l’œil est maintenue par la production et le drainage constants de liquide. Si le système de drainage ne fonctionne pas correctement, la pression à l’intérieur de l’œil, également appelée pression intraoculaire, peut augmenter. Une pression intraoculaire élevée peut endommager le nerf optique, le « câble » qui transmet les images de l’œil au cerveau. Ce type de dommage est appelé glaucome, la deuxième cause de cécité dans le monde.

En examinant l' »angle », les médecins peuvent déterminer s’il est ouvert ou fermé et s’il y a des vaisseaux sanguins anormaux, des adhérences (synéchies) ou des dommages causés par un traumatisme oculaire antérieur. Un angle fermé est une anomalie qui peut prédisposer le patient à une augmentation soudaine ou rapide de la pression intraoculaire. Cette augmentation de la pression peut provoquer une forme aiguë très grave de glaucome qui peut être traitée et même prévenue par un traitement au laser (iridotomie) si l’anomalie de l’angle prédisposant est reconnue par gonioscopie.

En outre, la gonioscopie permet à l’ophtalmologiste de noter des caractéristiques plus subtiles du système de drainage de l’œil, afin d’orienter son diagnostic et son plan de traitement.

Comment s’effectue-t-elle ?

La gonioscopie est réalisée avec la tête placée dans la lampe à fente (le microscope spécial utilisé pour observer les yeux). Après avoir insensibilisé l’œil avec des gouttes, une lentille de contact spéciale est placée directement sur l’œil et un faisceau de lumière est utilisé pour éclairer l’angle. Bien que les paupières puissent sentir la présence de la lentille, cet examen n’est généralement pas douloureux. L’examen des deux yeux prend généralement quelques minutes.