hawkers made in spain

Lunettes de soleil Hawkers, ouverture d’une usine en Espagne

Hawkers démontre une fois de plus le caractère disruptif et innovant qui a placé l’entreprise à la pointe du marché international des lunettes de soleil, et a ouvert sa première usine en Espagne. Située à Elche et opérationnelle depuis février dernier, la nouvelle usine Hawkers – la seule usine de lunettes en Espagne à l’heure actuelle – combine l’expérience et la dernière technologie italienne de pointe avec le savoir-faire en matière de production et d’ingénierie que possède traditionnellement la région d’Elche.
Claudio Scagni, directeur technique du projet Hawkers Factory, explique qu’avec ce déménagement, l’entreprise “veut miser sur la production locale et profiter du savoir-faire d’une ville de tradition industrielle comme Elche, où il y a des gens qui ont une grande expérience du travail sur les lignes de production ». En outre, il souligne qu’avec la mise en place de cette usine, Hawkers « se tourne vers l’avenir et s’engage dans un modèle de production basé sur la durabilité grâce à la réduction des aérosols, l’utilisation de matériaux écologiques avec des bases biodégradables et le recyclage de 100% de la matière première ».

Ce mouvement stratégique est un pas définitif vers la consolidation de Hawkers sur le marché, en faisant partie du groupe exclusif d’entreprises pionnières en Espagne qui ont opté pour l’intégration verticale ; et en réalisant l’ensemble du processus de conception, de production et de distribution de ses produits, Hawkers parvient à éliminer les intermédiaires et, par conséquent, une plus grande qualité finale du produit et une efficacité dans les coûts de fabrication.

Scagni indique qu’avec l’ouverture de la nouvelle usine, Hawkers a franchi la barrière des 600 employés directs et explique que l’une des grandes innovations du système de production est qu' » il permet un recyclage à 100% du matériau utilisé et le Zéro Déchet dans le processus de fabrication du cadre « . Cela se fait grâce à l’utilisation de la dernière technologie italienne de pointe qui récupère le surplus de matériau de chaque unité fabriquée ; ce matériau représentera ensuite entre 10 et 15 % de chaque nouvelle lunette ».

La technologie de pointe mise en œuvre dans l’usine, pionnière dans le secteur de l’optique au niveau mondial, permet de remplacer les procédés de laquage à l’aérosol par la photo-incision, l’électro-corrosion, le super polissage et la technologie laser, pour obtenir des finitions sur les verres comme l’effet carbone, très nouveau sur le marché et réalisé avec la technologie laser.

Raw, la première de son genre au monde, est pionnière dans le secteur de l’optique.

Raw, la première collection Hawkers Made in Spain, est déjà en vente sur le site web, aura le même prix que les collections produites hors de notre pays et sera composée des modèles les plus emblématiques de la marque : One, One LS et Warwick. Un détail qui différencie tous les modèles de cette collection est que, comme il s’agit de lunettes qui ne sont ni polies ni laquées, le produit final qui parvient au client est absolument fidèle à l’esquisse originale créée par le designer.

Les montures des lunettes sont réalisées dans le même matériau que l’esquisse originale créée par le designer.

Les montures des lunettes, qui, dans cette première collection, seront réalisées dans différentes teintes de noir avec des finitions brillantes et mates et en bleu marine avec une finition mate, sont ultra-légères et seront garanties à vie. Quant aux verres polarisants assemblés à la main, ils seront disponibles en plusieurs couleurs – Sky, Emerald, Sunset, Black et Chrome – et porteront, comme ceux fabriqués à l’étranger, le label international d’Eastman, l’un des leaders mondiaux de la technologie du polyamide.

Le shooting de la collection Made in Spain, qui s’est déroulé sur la plage Barranc d’Aigües d’Alicante à El Campello et au centre équestre de Bufali, a mis en scène la danseuse de flamenco Macarena Ramírez, lauréate du concours The Dance. Ont également participé au tournage l’expert en équitation naturelle Santi Serra et le chorégraphe José Manuel Alvárez, qui a travaillé avec des stars comme Rosalía, entre autres.

Avec ce projet, Hawkers suit la feuille de route déjà anticipée en janvier 2020 lors de la conférence La transformation de l’entreprise -organisée par Deloitte, APD et AEFA-, dans laquelle l’entreprise a assuré son intention de faire venir une partie de sa production en Espagne, un projet qui a fini par se concrétiser pendant la pandémie.